Le cactus du web

Comment construire l'arborescence d'un site ?

Table des matières

Construire l’arborescence d’un site est un concept imaginé et crée par Laurent Bourrely, le monsieur SEO français. Il a compris, à ses dépens, le rôle important, d’un cocon sémantique sur un site web. C’est la meilleure stratégie pour un référencement SEO et une expérience utilisateur réussis. L’arborescence, c’est le squelette de votre site. Il a pour but de rendre confortable la navigation de l’internaute sur votre site web. Également, une arborescence bien construire permettra à Google de visiter vos pages de façon optimale. Le but est de guider l’internaute vers ce qu’il recherche afin de retrouver rapidement ce dont il a besoin.

Définition : L’arborescence d’un site internet, appelé aussi cocon-sémantique, est la structure hiérarchisée du contenu numérique de vos pages. En effet, il convient de classer toutes les pages dans des catégories logiques. Cette stratégie consiste à faciliter la navigation des internautes et ceux des robots de Google dans une boucle infinie. C’est donc la colonne vertébrale numérique de votre site internet.

L’arborescence de vos contenus est un aspect technique On-Site optimisé, qui repose sur 3 principes fondamentaux :

  • Le cocon-sémantique (ou arborescence, c’est la structure même de votre site web)
  • Le maillage internet (liaison des pages entre elles avec des contenus cohérents et optimisés)
  • Optimisation (des hn, balises Alt, etc.)

Vous ne comprenez pas tout ? Pas de panique, nous allons voir cela en détail et plus encore avec un cas pratique.

Quels sont les avantages de l'arborescence bien exécutée ?

Le but principal d’une arborescence bien exécutée permet un meilleur classement de vos mots-clés. En choisissant, les requêtes à forts potentiels, vous pourrez proposer des contenus de qualités et pertinents à Google.

Le cocon-sémantique (ou arborescence) permet également de structurer le crawl des robots Google. Créer des liens entre vos pages, comme une toile d’araignée géante indestructible, renforce votre maillage interne et améliore les positions des requêtes cibles. Par ailleurs, le rôle de l’arborescence est d’améliorer l’expérience utilisateur (UX), plus vous perfectionnez ce point et plus, vous éviterez un taux de rebond élevé.

Plus votre contenu est pertinent et intéressant pour le lecteur, plus il restera sur votre page pour lire (ce qui est un excellent point pour votre SEO). C’est un signal que Google prend sérieusement en compte pour positionner votre contenu en question. Alors, pensez à mettre le confort utilisateur au centre de votre stratégie pour le satisfaire au mieux en lui proposant un contenu adapté à ses besoins.

En produisant du contenu, vous développerez votre référencement naturel. Vous serez alors en mesure d’augmenter vos chances de gagner les premières places dans les SERP.

Autrement dit, pensez à ces deux points : 

  1. Contenus attractifs & pertinents
  2. Des liens internes judicieusement posés

Et laissez Google faire son travail, vous pourrez ensuite prétendre à un bon positionnement. Mais quels sont les avantages d’une arborescence bien construire ? Voyons tous cela en détail !

A. Crawling DES pages

Vous vous demandez ce que veut dire le nom « crawl », on vous explique de façon simple. C’est le parcours que les robots Google empruntent afin de visiter vos pages. De ce fait, il va essayer de comprendre votre contenu et vous classer en conséquence. Comment les moteurs de recherche vous classent ? Alors voici en quelques mots une explication simplifiée.

Le parcours des bots des moteurs de recherche possède 3 fonctions principales :

  1. Crawling : (Appelé aussi exploration ou parcours, par les spiders) Le crawling a pour but de visiter vos pages de manière périodique et parcourir tous les liens présents de vos pages pour tenter de comprendre le contenu. Les bots ou robots vont analyser les mots-clés, les titres et sous-titres (Hn) pour comprendre le sujet principal de votre contenu.
  2. Indexation : Une fois le crawl terminé, Google va indexer votre page sur les moteurs de recherche.
  3. Position : Google va tenter de placer votre contenu et faire évoluer le classement, au fur et à mesure du temps. Il tentera les 3 premières places et si votre taux de rebond est bas, cela veut dire que votre contenu est pertinent pour le lecteur. Vous pourrez ainsi prétendre à prendre la tête du podium et asseoir votre notoriété, tant qu’il n’y a pas un meilleur contenu rival du vôtre.

B. L’ergonomie du site

L’ergonomie d’un site se traduit également par UX (User Experience ou expérience utilisateur). C’est, en quelque sorte, l’émotion du lecteur lorsqu’il interagit dans le contexte d’une navigation d’un votre site web.

Lorsque l’on travaille l’ergonomie d’un site, il faut au préalable connaître son audience, la cible principale. Un public enfant, n’est pas le même qu’un public adulte. Les couleurs, les polices seront différentes d’une cible à une autre. Le site doit être conçu pour une cible spécifique, afin que le lecteur s’y sente bien. Ce qui rendra la navigation de l’internaute plus agréable & plus durable sur votre site.

La conception consiste à penser à une interface, qui regroupe la convivialité et la logique de navigation pour rendre agréable la visite du lecteur. Ce sont des éléments distincts mis en place, pour influencer l’expérience du consommateur.

On pourrait comparer l’UX comme une sorte de décoration d’intérieur d’une maison. Plus vous vous y sentirez bien & plus vous aurez envie d’y passer du temps.

C. Réduire les risques de cannibalisation SEO

Quel mot effrayant n’est-ce-pas ? Voyons tout de suite ce qu’est ce terme. La cannibalisation SEO c’est lorsque deux contenus (minimum) contiennent un mot-clé principal ou une intention de recherche similaires. La requête principale se trouve dans le Title (h1) de votre page. Dès lors, que plusieurs pages de votre site apparaissent sur un terme précis, l’algorithme prendra la décision de vous éloigner du haut du classement. Ceci s’explique par le fait que Google prendra vos pages pour des contenus dupliqués. Ce qui peut être nocif pour votre performance SEO. En clair, chaque page, devra contenir une requête principale, unique.

Si votre site web, contient plusieurs pages autour d’un même mot-clé principal, alors il faudra résoudre ce problème pour éviter de vous retrouver en bas du classement.

Évitez donc de traiter de sujets assez semblables pour éviter l’effet de cannibalisation de vos pages.

D. Améliore le référencement naturel de votre site

L’arborescence est une histoire de réflexion propre au site web en question. Bien l’exécutée, c’est avoir la récompense du passage régulier des robots Google sur votre page. La mise en œuvre d’une arborescence parfaitement logique est essentielle pour l’utilisateur, mais aussi pour Google et votre SEO.

En effet, le référencement naturel de votre site, s’il est bien exécuté, engendrera un taux de conversion à la hausse. De plus, en SEO, l’énorme avantage est d’attirer un trafic de qualité, aussi dit un trafic chaud et donc une augmentation de votre chiffre d’affaires.

E. Organisation dans la gestion de votre site

L’organisation et la bonne gestion de votre site web au quotidien sont des éléments importants pour optimiser votre temps. En effet, au fur et à mesure que vous aurez de nouveaux contenus, mécaniquement, vous aurez de nombreuses pages à gérer dans l’administration de votre site web. L’arborescence bien exécutée dès le départ permet de vous y retrouver au milieu de la centaine de pages que vous aurez à gérer derrière votre ordinateur.

Gagner du temps en retrouvant facilement vos contenus rédactionnels quand vous souhaitez améliorer ou modifier le référencement de ces dernières.

Et oui, c’est là encore l’avantage d’une arborescence mise en place dès le départ !

Quelles étapes pour exécuter une arborescence ?

Pour une lecture digeste et clarifiée, nous allons vous présenter cela en image et prendre l’exemple d’un site de vente autour de la licorne. Voyons comment visualiser un cocon sémantique ou arborescence de vos pages. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un rangement logique de vos catégories.

Représentation graphique de votre cocon sémantique.

Il y a 3 grandes étapes distinctes :

  1. L’étape 1 : Consiste à lister tous vos produits
  2. L’étape 2 : Va vous aider à penser qu’elle est la catégorie principale (ici, ce sera donc, Accessoires, Décorations et Bijoux)
  3. L’étape 3 : Ranger les sous-catégories de façon logique (ici cartable et bijoux seront dans la catégorie accessoire et ainsi de suite).

Ça parait logique et même un jeu d’enfant, mais ce n’est pas toujours si évident quand on débute.

Exemple d'arborescence agency website
Exemple d'arborescence agency website

Optimisez le silo

Le silo, appelé aussi Siloing sémantique ou Siloing, consiste à concevoir la hiérarchie de vos pages web. C’est une méthode propre à chaque site web.

En effet, cette sémantique aura pour but de lier les pages entre elles de façon organisée et méthodique. On explique, vous avez plusieurs articles de blog, l’idée est de segmenter les pages par thème semblable.

Un article avec une requête forte sera la page mère en dessous se trouvera, la page fille avec une requête assez forte, mais moins que celle du dessus et puis en dessous vient tous les articles mère-fille.

Le but étant de créer des liens internet entre elles afin de pousser l’article mère et de lui donner tout le jus possible pour apparaître en place 1 de Google.

C’est une stratégie complexe qui doit être travaillée en amont sur plusieurs semaines afin de ne pas se tromper. Elle est propre à chaque site web, car les secteurs d’activités sont différents, et les sites Web aussi.

Cette technique consiste à préserver la Pagerank sémantique, c’est-à-dire séparer les pages par thématiques, par des silos propres à eux même. Ne faites jamais de lien entre silo pour ne pas casser le maillage interne de votre silo.

Une petite illustration de tout cela ? C’est parti !

exemple de silo agency website

Réalisez une analyse de mots-clés

Une fois les 3 premières étapes exécutées avec minutie, passons à la recherche de mots-clés. Dans le milieu du référencement naturel, un mot clé est un mot ou un ensemble de mots tapés par un internaute sur les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, Brave, etc) afin de trouver ce qu’il recherche.

L’internaute peut se poser une question ou chercher un produit ou un service spécifique sur Google. Il attend une réponse pertinente répondant à ses besoins.

Le rôle du moteur de recherche est d’apporter une réponse claire et pertinente à l’internaute. Il est donc primordial, que votre contenu réponde parfaitement aux besoins de l’internaute.

Exemple ? On continue sur le thème des licornes. Ci-dessous les recherches mensuelles, à titre indicatif pour que vous compreniez comment structurer vos pages.

  • Cartable licorne : 200 recherches mensuelles
  • Décoration licorne : 1 600 recherches mensuelles
  • Bonnet licorne : 390 recherches mensuelles
  • Accessoire licorne : 3 000 recherches mensuelles
  • Sweat licorne : 210 recherches mensuelles
  • Lampes licorne : 210 recherches mensuelles
  • Tirelire licorne 150 recherches mensuelles
  • Parures licorne : 50 recherches mensuelles
  • Bijoux licorne : 20 recherches mensuelles
  • Vêtement licorne : 2 600 recherches mensuelles
exemple arborescence collection licorne agency website

Dans une logique, vous disposez vos pages de la requête la plus forte à la moins forte. Autrement dit, de la requête à forte recherche à la moins recherchée.

Ici en catégorie principale, ce sera :

  • Décoration licorne avec 1600 recherches mensuelles

Et sa sous-catégorie :

  • Lampes licorne : 210 recherches mensuelles
  • Tirelire licorne : 150 recherches mensuelles
  • Parure de lit licorne : 50 recherches mensuelles

Et ainsi de suite. Respectez bien l’ordre de la requête la plus tapée vers la moins recherchée.

Astuce : Si l’intention d’achat est élevée sur un produit spécifique, mettez en place une page de vente. A contrario, si la recherche est informationnelle, c’est le contenu de votre blog qui devra être optimisé, la stratégie finale est de rediriger l’internaute vers vos produits ou services.

Le choix du bon mot-clé est donc déterminant afin de capter le maximum d’internautes qui recherchent un produit spécifique. 

Maillage interne

Le maillage interne, c’est tous les liens, appelé aussi netlinking, qui permettent de lier les pages les unes aux autres, dans la même thématique.

Chaque article contiendra les liens entre les pages, mais pas n’importe comment. En effet, une architecture structurée afin de permettre au lecteur de s’y retrouver plus facilement. Les liens doivent être de la même catégorie.

Évitez les liens profonds : Lorsqu’une page recherchée est accessible à plus de 3 clics, Google réduit de 85 % le boost de votre contenu. Ce qui est terrible pour votre référencement naturel.

Le maillage interne facilite le crawling des robots Google et la navigation de l’utilisateur. Les 2 critères sont pertinents pour améliorer votre position SEO.

Le maillage interne ne se voit pas à l’extérieur, il se fait en amont dans les coulisses de votre site.

Pensez à bien ranger et bien organiser vos pages produits, collections ou articles de blog. Le maillage est une réflexion profonde, prenez le temps de bien réfléchir à la structure de vos pages.

Le maillage internet (netlinking) fait gagner du temps aux robots Google, afin de parcourir au plus vite votre site web. Avec un maillage parfaitement conçu, Google reviendra souvent sur votre site. Alors, facilitez lui la vie de robot 🙂

Utilisez le fil d'Ariane

Le fil d’Ariane est un système de navigation intuitif et simple à mettre en place. C’est un système qui aide le visiteur à se rappeler où il se trouve sur le site web. De nombreux CMS le propose par défaut. Il se présente comme suit :

Accueil >Vêtement > Robe > Robe été

Grâce à cette technique, le visiteur n’est pas perdu et les moteurs de recherche non plus. Évidente et simple à mettre en place, elle donne du poids à votre arborescence ainsi qu’au score SEO de vos pages. En effet, Google apprécie cette donnée et la prend en compte pour le référencement de votre contenu. 

Evitez les pages profondes

En SEO technique, le terme de profondeur des pages signifie, le nombre de clics nécessaires pour atteindre la page dont l’internaute a besoin.

Pour les robots de Google, cela se traduira par le nombre de liens <a href> nécessaire pour arriver à une page finale. Il faut respecter la règle du – 3 clics, au-delà de 3 clics Google peut pénaliser votre page, car il estimera qu’il faut beaucoup de temps pour arriver sur une page finale. Alors penser à faciliter le travail de crawl des moteurs de recherche et le passage de l’internaute.

Retenez que plus il y a de clics pour atteindre la page en question, plus votre site Web sera considéré comme profond et donc le seuil de tolérance de Google sera atteins. Vous verrez une pénalité à ce niveau là.

Benchmarck de votre concurrence

Souvent tabou comme stratégie, il n’en demeure pas moins que la veille concurrentielle ou l’espionnage concurrentiel fait parti du métier de référenceur. Tant que cela est fait dans les règles de l’art, ne jamais copier, mais plutôt s’inspirer et faire mieux que son concurrent en respectant son travail évidement.

Tester l’ergonomie, l’interface, le graphisme, la vitesse du site et son contenu. Le but est de s’en inspirer pour mieux faire. Recherchez sur quels mots-clés, votre concurrent se positionne, repérez le taux de trafic qu’il attire sur la page en question. Nous verrons les outils à utiliser, dans la suite de cet article.

La veille concurrentielle permet d’éviter les erreurs,

D’améliorer ce qui est déjà fait,

Et donc de gagner du temps !

Par exemple, si votre concurrent, attire 3 000 visiteurs vers un article de blog, traitant de « pourquoi la licorne est rose » avec 2000 mots et optimisé à 60 %. Alors tenter de faire mieux 2 fois mieux que lui 🙂

Les outils SEO indispensables pour une arborescence réussie

Il est important d’avoir la bonne caisse à outils pour analyser votre propre site web, mais aussi ceux de vos concurrents. Alors, prenez le temps de bien le faire, car les informations récoltées peuvent être une bonne base pour améliorer les points problématiques de votre site web. En effet, les outils nous aide à trouver tous les obstacles qui font front à un bon positionnement.

Nous vous proposons une petite liste d’outils, pour améliorer les sites web de ses clients.

Analyse des liens profonds des pages

Pour un audit technique poussé, nous vous proposons le logiciel Screaming Frog.  L’installation ce fait, en local sur son PC, puis entrez l’URL du site web et l’outil passera en revue toutes les données du site web en question.

Le consultant SEO ou le référenceur pourra ensuite classer ces données dans un tableau récapitulatif Excel. Ensuite s’en servir pour optimiser son site Web ou celui de son client.

Les tarifs sont les suivants :

  • Version gratuite (la version gratuite se limite à 500 URL)

  • Version payante : 149 £ par an

Analyse des mots clés

Pour analyser le volume de mots-clés recherché par les internautes, l’extension Ubersuggest fera du bon travail.

Rentrez l’URL du site en question et l’extension Chrome vous délivrera les informations concernant les pages de votre concurrent. À savoir, combien de trafic organique, il attire sur ses pages, ainsi la stratégie est de se positionner sur les mêmes mots-clés et de faire mieux en termes de contenu.

Les tarifs sont les suivants :

  • Version gratuite (la version gratuite se limite à 3 recherches par jour)

  • Version payante : Différentes formules dont 49/mois pour 5 sites 

Volume de recherche mensuel

L’extension Keywords Everywhere, c’est la plus confortable à utiliser. Vous activez l’extension et elle vous donne le volume de recherche et des idées de requêtes, comme les questions que les internautes. C’est facile et très utile d’utilisation.

Les tarifs sont les suivants :

  • Version gratuite : Il n’y en a pas

  • Version payante : 11 $ pour 100 000 mots-clés tapés

Optimisation de votre contenu SEO

Quant vous avez du contenu à optimiser pour les moteurs de recherche, vous avez impérativement besoin d’une aide précieuse. Et pour cela, 1.fr est un formidable outil à utiliser.

En effet, sa fonctionnalité première est d’aider à améliorer et à optimiser vos contenus déjà élaborés. Il vous propose 2 moteurs de recherche : Google et Bing, une fois que vous avez sélectionné celui qui vous intéresse, il vous demandera de rentrer le texte entièrement. Il sera ensuite en mesure d’analyser votre contenu et donner un pourcentage de réussite. À partir de 70 % votre contenu est considéré comme optimisé SEO. Donc une bonne densité de mots-clés et un champ lexical fournit convenablement.

Les tarifs sont les suivants :

  • Version gratuite : 7 essais par jour (seulement pour l’optimisation du texte)

  • Version payante : 60 € par mois (optimisation de texte, recherche de questions que se posent les internautes, exportation Excel)

Analyse des titres (hn)

SEO Minion est une extension Chrome et Firefox. C’est un outil gratuit qui vous servira à chaque création de contenu. Simple d’utilisation, il n’est pas nécessaire d’ouvrir un logiciel. Vous n’aurez qu’à cliquer sur l’icône dans la barre de navigation ou la page s’ouvre pour analyser votre contenu.

SEO Minion propose différentes fonctionnalités pour améliorer le référencement de vos pages comme :

  • Analyser de votre SEO On-Page (hn, méta-description, etc) 
  • Les redirections
  • Les balises hreflang
  • Les liens cassés

Le gain de temps pour la correction de ce type d’erreur est primordial. N’hésitez pas à le tester.

Quelques erreurs à éviter 

Après avoir vu les points essentiels sur l’arborescence d’un site, il est temps de voir les principales erreurs à éviter.

  • Trop de profondeur : bien qu’il soit tentant de bien définir la section de chaque page, trop de profondeur va réduire le référencement de la page. Au maximum, optez pour 3 clics après votre page d’accueil ;
  • Utilisation des taxonomies : les taxonomies sont des outils dans un système de gestion de contenu (CMS) pour optimiser votre site web. Elles permettent de trouver facilement les contenus connexes. En revanche, si vous ne comptez pas les utiliser, n’oubliez pas de les désindexer. Cela évitera l’impact négatif causé par la sur-indexation de vos pages.
  • Duplication de contenu ou plagiat : Évitez d’aborder des thèmes très proches sur des contenus différents, sinon vous vous verrez le SEO de votre page pénalisé.
  • Démarrer sans réfléchir à l’arborescence : Ne vous lancer par sur la construction d’un site sans avoir pensé l’arborescence de ce dernier. Prenez le temps de le faire en amont avant la mise en place.
  • Les outils SEO une finalité : Ne faites pas des outils SEO une finalité, réfléchissez par vous-même également, ne comptez pas que sur l’intelligence artificielle. 

Conclusion d'une arborescence claire sur votre site

Pour conclure, retenez que l’arborescence de votre site est la colonne vertébrale de votre site Web. Si elle est atteinte de scoliose alors tout votre site sera bancale et vous aurez du mal à vous positionner parmi les champions du podium. Choisissez de travailler sur les requêtes de longue traine afin de vous positionner facilement en première page. L’optimisation SEO de votre site internet passe d’abord par l’arborescence. Car l’arborescence aide le crawl des robots et guide l’internaute plus aisément, c’est une technique à double avantages.

L’arborescence se travaille de façon studieuse, minutieuse, logique et stratégique. C’est une technique unique qui est propre à chaque site internet. Si vous souhaitez un résultat escompté de votre positionnement SEO, ne négligez pas cette tâche. Prenez le temps qu’il faut pour la mettre en place.

Si vous avez déjà un site web en ligne et que vous avez plusieurs pages et une arborescence non optimisée, pas de panique, c’est rattrapable. Mais étant donné que les URL peuvent changer, prenez en compte un passage de votre baisse de trafic (encore là, c’est un sujet à détailler). La baisse est normale avant de revenir à un positionnement initial. 

Astuce : Mettez sur feuille toute la mise en place de l’arborescence, ainsi, vous aurez une vue claire du travail à effectuer.

C’est ici une partie du travail de référenceur, si vous avez besoin d’un accompagnement ou de déléguer cette tâche à un professionnel, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de relever le défi !

Enfin, vous êtes à présent au point pour optimiser la construction de votre site Web, il ne vous reste plus qu’à vous lancer.

error: Hihi tout mon site est protégé ;)
Retour en haut